Physiologie

Physiologie du portage ?

Pour porter de manière physiologique, le poids de l’enfant doit s’appuyer sur sa base (bassin et fesses) et non pas sur les parties génitales. Pour obtenir la position physiologique il faut un dos arrondi, une bascule du bassin, et des genoux plus haut que la base (fesses). On obtient une position assis-accroupie.

Cette position assis-accroupie permet d’éviter de solliciter trop la colonne vertébral, immature et encore pas assez musclé pour supporter le poids de son crane. L’arrondi du dos permet de répartir le poids sur l’ensemble du dos de bébé et ne pas forcer sur la colonne.

Avec quoi bien porter un bébé ?

Le schéma suivant permet de distinguer les différentes étapes de développement de la colonne vertébrale chez le bébé/bambin :

Babywearing_First_Year_2Babywearing_First_Year_1

(source : http://www.babydoousa.com/babywearing-in-the-first-year/ )

On va distinguer deux grandes période dans le développement du bébé pour le portage : avant et après la station debout/marche :

– avant la marche (naissance à plus ou moins 9 mois-12 mois)  il est très important de respecter le plus possible la position assis-accroupie + dos enroulé afin de ne pas solliciter la colonne. Pour cela l’on peut utiliser le sling (écharpe de portage courte à anneaux), une écharpe longue avec un nouage adapté (nouages kangourou, enveloppé croisé pans non déployé, portage sur la hanche), ou encore un mei-tai adapté aux petits gabarits. Certains préformés réglables et en tissu d’écharpe (buzzidil, emeibaby) permettent de retrouver des sensations similiaire à l’écharpe et aux mei-tai

– Passage en station debout / Après la marche (à partir de 9-12 mois)  l’on considère que l’enfant est apte a supporter le poids de son crane. L’on peut donc utiliser si on le souhaite des système de portage qui respecte un peu moins l’arrondie du dos. Ainsi les portes bébés de type Manduca , Ergobaby, Boba sont des porte-bébés dit physiologiques car il permet un soutien de l’enfant par sa base (fesses et cuisses) mais sans pour autant permettre un arrondi du dos aussi bon que dans l’écharpe. Mais ils font d’excellent porte-bébés physiologique vis a vis des porte-bébés dit classique de type Babyjorn, Tomy, Bébé Confort.

Règles de sécurité

Pour porter dans les meilleures conditions, il est important de respecter quelques règles de sécurité et d’être attentif aux besoins de l’enfant :

  • Avoir une écharpe ou un porte-bébé de qualité, adapté à l’âge du bébé
  • Apprendre à porter avec une personne compétente en la matière qui saura vous donner les conseils adéquats.
  • Toujours faire un nouage adapté à l’âge du bébé et à la température environnante.
  • Habiller bébé en conséquence, prendre en compte le tissu de l’écharpe comme un vêtement. En cas de froid pensez à protéger les extrémités avec gants, chaussons, bonnets. Votre corps est à 37°6 (sauf en cas de pathologie) et le meilleur échange thermique se fera en peau contre peau, donc évitez de trop vous habiller, vous et votre enfant.
  • Le porteur doit aussi s’habiller en conséquence, en privilégiant des matières naturelles en contact avec bébé (attention aux pulls « à poils » pouvant migrer dans les voies respiratoires ou aux matières synthétiques qui font transpirer). D’une manière générale, il vaut mieux porter son bébé un pull très fin et s’habiller par-dessus l’écharpe ou le porte-bébé (gilet, veste, vêtement de portage que vous pourrez facilement mettre ou retirer sans devoir ôter l’écharpe ou le porte-bébé).
  • Bien positionner le bébé en respectant sa physiologie. La verticalité permet une meilleure oxygénation du cerveau, attention aux positions en berceau. Vérifiez bien qu’il soit en position accroupie dos arrondi (grenouille), poids du corps sur les fesses et non sur l’entrejambe, genoux relevés au dessus du niveau des fesses et autant que possible la tête dans l’axe de la colonne. La position berceau est réservé à l’allaitement au sein ou au biberon. Pensez a re-verticaliser une fois le repas fini.
  • Veiller à ce que le bébé puisse librement bouger sa tête, surtout si elle est calée avec un pan de tissu. Une bonne position globale du bébé en « grenouille » permet de maintenir la tête dans son axe tout en la laissant libre. 
  • Veiller à ce que ses voies respiratoires soient dégagées et que l’air circule autour de sa bouche et de son nez et toujours mettre les mains du nourrisson à proximité de sa bouche ; instinct de succion.
  • N’hésitez pas à vous arrêter pour régler votre porte-bébé, à resserrer votre nœud si vous sentez que la tension se relâche.
  • Être attentif à ses signaux et son comportement, notamment pendant qu’il tète s’il est en écharpe. L’hydrater régulièrement s’il fait chaud (tétée ou eau) et faire attention au soleil.
  • Ne portez pas votre enfant face au monde, s’il veut voir autour de lui, porter le plutôt sur le coté ou sur le dos. Face au monde, la position accroupie est difficile à maintenir, le dos de votre enfant en pâtit, votre dos aussi. De plus, les stimulations extérieures ressenties par l’enfant peuvent l’épuiser sans qu’il puisse se réfugier contre vous.
  • Si votre bébé pleure ou a du mal à bien se positionner dans l’écharpe, pensez à consulter un bon ostéopathe. Ces pleurs sont souvent liés à des douleurs.
  • Pensez à porter haut, à porter de bisous. Cela libèrera votre périnée qui souffrira moins ainsi que vos lombaires tout en maintenant bien mieux le dos de votre bébé. Plus les centres de gravité du porteur et du porté seront proches, moins le porteur sentira le poids du porté (loi physique des bras de levier).

Retrouver ce document en PDF réalisé par l’association Porter Son Enfant Tout Un Art en cliquant ICI

 

Pour télécharger cette image en PDF c’est ICI (en version original anglaise http://www.schoolofbabywearing.com/Images/TICKS.pdf )


Nos prochains ateliers

  • Aucun événement